Accueil

Université Jean Monnet – Saint-Étienne
UFR Arts Lettres Langues
Master
Mention « Traduction & Interprétation »
Parcours « Métiers de la Rédaction et de la Traduction » 

2017-11-24 14.44.49

QUELS OBJECTIFS ?

Le parcours Métiers de la Rédaction et de la Traduction (MRT) de l’Université Jean Monnet Saint-Étienne (UJM) s’inscrit dans la mention Traduction & Interprétation qui se déploie au sein de la Communauté d’Universités et d’Établissements (ComUE) de l’Université de Lyon (UDL). La particularité majeure de notre formation stéphanoise MRT est sa bivalence, avec l’association d’enseignements et d’activités pratiques rédactionnels à un parcours à forte composante linguistique.

Délivrée conjointement par des professionnel·les de la rédaction et de la traduction, par des enseignant·es et par des enseignant·es chercheurs/euses, le parcours vise l’acquisition d’une formation transversale, à la fois rédactionnelle et linguistique, dont la maîtrise est déterminante pour les métiers de l’expression, de la transmission et de la communication plurilingue, écrites et orales, et pour les métiers de la traduction dans toute leur diversité.

Les objectifs principaux d’un·e étudiant·e s’orientant vers notre Master MRT doivent donc être triples :

  • rédactionnels : acquérir des techniques d’écriture, de portée générale et dans les domaines spécialisés de l’administration et du journalisme (presse print et web), maîtriser des méthodes rhétoriques et de stratégie de communication, ainsi que des outils d’analyse de discours (notamment médiatique) et de sémiologie (textes et images) ;
  • linguistiques : perfectionner sa maîtrise de deux langues étrangères par l’exploration dynamique d’une grande variété d’exercices de traduction (au sujet de l’offre de langues du Master MRT : voir infra, la rubrique « Conditions d’admission ») ;
  • professionnels : (re)visiter les repères d’une culture générale des métiers de la rédaction et de la traduction, ainsi que de l’interculturalité, et maîtriser les outils de la veille numérique ou du management de réseaux sociaux dans ces domaines ; perfectionner sa pratique des outils et des langages numériques qui serviront aux activités de la rédaction (PAO, codage) et de la traduction (TAO) ; acquérir des compétences administratives et entrepreneuriales essentielles : gestion, comptabilité, marketing, management, droit du travail, droit de l’entreprise.

Cette orientation professionnalisante très marquée est renforcée par la présence de deux stages de longue durée dans le cursus : 2 mois minimum en S2 et 5 mois minimum en S4.cropped-mrt_logo_2017_contours_200.jpg

POUR QUI ?
Conditions d’admission

L’étudiant·e qui s’oriente vers le parcours MRT doit avoir à son actif :

    • une très bonne maîtrise du français,
    • deux langues étrangères : une langue de spécialité et une langue de renforcement.

Compte tenu de l’offre stéphanoise, les langues de spécialité dans le cadre du Master MRT sont l’anglais, ou l’espagnol, et le choix de la langue de renforcement se fait selon les modalités suivantes :

    • si l’anglais est la langue de spécialité, alors la langue de renforcement est l’allemand, ou l’espagnol, ou l’italien, ou le portugais ;
    • si l’espagnol est la langue de spécialité, alors la langue de renforcement est l’allemand, ou l’anglais, ou l’italien, ou le portugais.

Tableau_Langues

L’admission en Master 1 MRT se fera :

  • via eCandidat, pour les étudiant·es titulaires d’une Licence d’une université française,
  • via Campus France (Études en France), pour les étudiant·es titulaires d’une Licence d’une université non française.

IMPORTANT ! Dans tous les cas, les dossiers de candidature devront indiquer clairement la langue de spécialité et la langue de renforcement qui seront choisies en cas d’admission dans le parcours MRT.

L’admission en Master 2 se fera :

  • automatiquement pour les étudiant·es titulaires du Master 1 MRT UJM,
  • sur candidature pour les étudiant·es titulaires d’un Master 1 d’un autre parcours, via eCandidat ou Campus France (Études en France)  selon les modalités indiqués supra à propos des candidatures en Master 1.

ATTENTION ! En cas d’hésitation entre une candidature en Master 1 MRT et une candidature en Master 2 MRT,  les étudiant·es doivent déposer deux dossiers de candidature distincts, à savoir un dossier pour chacun des deux niveaux envisagés.

2017-11-24 14.47.39

ET APRÈS ?
Débouchés

Les débouchés professionnels peuvent trouver leur place dans des cadres très variés : freelance, entreprise, agence, cabinet de conseil, administration, institution publique, collectivité territoriale, réseau associatif, réseau culturel et diplomatique français à l’étranger, ONG, organisation internationale, etc. Parmi les principaux débouchés professionnels :

  • dans le domaine linguistique : traducteur/trice et/ou interprète (en indépendant·e ou en tant qu’employé·e) ;
  • dans le domaine éditorial et journalistique : rédacteur/trice et web-rédacteur/trice, responsable de projet éditorial, responsable de projet web ;
  • dans le domaine communicationnel et publicitaire : attaché·e de presse, chargé·e de relations publiques, responsable de communication, rédacteur/trice, community manager, social media manager ;
  • dans le domaine touristique : guide conférencier/ère, guide interprète, accompagnateur/trice de voyages, agent·e de voyages, conseiller/ère tourisme (affaires et/ou loisirs).

2017-11-24 14.47.03

COMPÉTENCES

Le parcours de Master Métiers de la Rédaction et de la Traduction (MRT) de l’Université Jean Monnet Saint-Étienne (UJM) permet d’acquérir des compétences ancrées dans la bivalence rédactionnelle et linguistique, ainsi que dans le pragmatisme professionnel :

      • des compétences rédactionnelles et éditoriales :
  • prendre des notes de manière immédiatement organisée en fonction des objectifs de rédaction et/ou de traduction,
  • savoir rédiger différents types de rapports (compte-rendu intégral, procès-verbal, compte-rendu analytique, relevé de conclusions, note de synthèse…), maîtriser les principes de la lettre administrative,
  • connaître les cadres de la rédaction et de la présentation d’un texte journalistique (print et web),
  • savoir utiliser les techniques de langage au service d’une stratégie de communication, maîtriser les outils rhétoriques classiques et modernes,
  • savoir identifier le contexte rédactionnel et les caractéristiques stylistiques d’un texte, savoir adapter la densité, le rythme et la présentation d’un texte à son/sa destinataire,
  • savoir lire et élaborer une charte graphique ;
      • des compétences linguistiques et interculturelles :
  • (re)connaître et savoir utiliser à bon escient les spécificités linguistiques et les idiotismes de ses langues de travail,
  • prendre en compte la variété des pratiques discursives, narratives et éditoriales,
  • (re)connaître et appliquer les règles typographiques de ses langues de travail,
  • être réceptif/ve aux variations linguistiques et attentif/ve à l’évolution des langues,
  • savoir identifier les fonctions des variations langagières, produire un registre approprié au contexte rédactionnel et/ou traductionnel ;
      • des compétences professionnelles et numériques :
  • évaluer les attentes d’une mission de rédaction et/ou de traduction, concevoir un type de rédaction et/ou de traduction approprié aux enjeux de la mission,
  • savoir définir les étapes et stratégies de traduction et/ou de rédaction d’un document,
  • anticiper et désamorcer les problèmes de traduction et/ou de rédaction,
  • savoir rassembler, critiquer et sélectionner des sources sur un sujet,
  • maîtriser les principaux logiciels utiles aux métiers de la rédaction et de la traduction : traitements de texte, codage, PAO, TAO, bases de données, outils de veille et de recherche documentaire sur Internet, réseaux sociaux (utilisation professionnelle individuelle ou collective, community management) ;
  • maîtriser les principaux aspects pratiques des métiers de la rédaction et de la traduction : gestion, comptabilité, marketing, management, droit du travail, droit de l’entreprise.

Contacts